mardi 28 mai 2013

NIKIFOR (1895 -1968)


Aquarelle sur carton
21 x 30 cm


Aquarelle sur carton
21 x 30 cm


Aquarelle sur carton
21 x 30 cm

  
Aquarelle sur carton
30 x 21 cm 

 
Aquarelle sur carton
30 x 21 cm 

 
Aquarelle sur carton
30 x 21 cm
  

Aquarelle sur carton
24 x 18 cm

***

Nikifor est né avec une malformation du langage. De son enfance, on sait seulement qu'il n'a pas connu son père et que sa mère faisait des ménages à Krynica. Atteinte de troubles mentaux, on pense que Nikifor en a héritéLors d'un séjour à l'hôpital alors qu'il était atteint de tuberculose, un médecin donne à Nikifor une boîte d'aquarelles. Cette hospitalisation marque le début de sa carrière de peintre naïf. Grâce à la peinture, il peut gagner sa vie. Mais surtout, la peinture devient sa raison de vivre. Il vend ses petits tableaux comme autant de cartes postales, un peu comme des souvenirs. Les lettres majuscules sur ses aquarelles n'ont pour la plupart pas de sens, car Nikifor était analphabète. Parfois, le mot "malarz" qui signifie "peintre" peut être déchiffré. Nikifor se dépeignait souvent comme la personne qu'il aurait aimé être : un fonctionnaire respecté, le père d'une famille nombreuse et même un évêque. Il est considéré comme le plus grand peintre autodidacte de Pologne. 

samedi 13 avril 2013

DJIHEM


"Le chant des éoliennes"
Posca sur papier fort
30 x 30 cm
2013



Sans titre
Posca sur papier fort
15 x 15 cm
2013

DJIHEM nous parle de son travail :
"Peintre autodidacte, je suis un artiste français d'origine bretonne installé dans la région de Perpignan. Après une période singulière variée et colorée, je propose, depuis le début de l'année 2012, des oeuvres en noir et blanc qui marquent un tournant dans ma démarche picturale. En effet, j'ai décidé d'apporter une certaine maturité à mon travail dans le souci de mettre en avant mes influences artistiques et mon intérêt pour l'art brut, l'art singulier, la figuration libre et l'art tribal. Quant à mes nouvelles oeuvres, je prends un réel plaisir à les réaliser et je pense les décliner, dans le futur, en y apportant de la couleur et en explorant diverses techniques et collages car je n'aime pas faire toujours la même chose..."

Site web : http://www.djihem.com

Oeuvres anciennes :

 
"Ils s'M"
Technique mixte sur toile
92 x 73 cm
2005


"L'Hôtel des oiseaux" 
Acrylique sur toile
81 x 100 cm
2005



"Apprendre à voler" 
Acrylique sur toile
81 x 100 cm
2005



"Tête à Toto 002" 
Acrylique sur toile
60 x 65 cm
2006


"L'oeuvre éphémère" 
Acrylique sur toile
64 x 66 cm
2006 


"Le rapprochement solaire" 
Technique mixte sur papier fort 
24 x 32 cm
2006



"Les Voisins"
Gouache, feutres et craies sur papier fort 
24 x 32 cm
2006


"Moi vouloir être un chat"
Acrylique sur papier fort
24 x 30,5 cm
2005

vendredi 12 avril 2013

Gilles MATTEI


"Sans titre"
Encre, plume et stylo sur papier
42 x 29,5 cm
2011
  

 "Vendanges"
Etude de personnage (1)
Acrylique sur bois
22 x 16 cm
2010


 "Vendanges"
Etude de personnage (2)
Acrylique sur bois
22 x 16 cm 
2010
 
 
 "Vendanges"
Etude de personnage (3)
Acrylique sur bois
22 x 16 cm 
2010
 
***

Un collectionneur d'Aix-en-Provence évoque Gilles Mattei :
« Gilles Mattei peint sur des enveloppes en kraft et sur des toiles, une multitude de petits personnages mi- bruts mi-naïfs dans un décor tantôt champêtre, tantôt urbain. Son univers est très singulier. Il exprime les émotions et la vie des gens de la Méditerranée. C'est la découverte du petit monde du sud mis en scène par Pagnol. Ses enveloppes peintes sont narratives et simplifiées au maximum. Les couleurs fraîches et un chromatisme audacieux font de chaque tableau une petite fête. Mais ne nous y trompons pas : derrière ses peintures pleines de fantaisie, se cache une âme mélancolique. Le destin de la Corse et de la Sicile n'est pas loin. Gilles Mattei exprime au travers de ses personnages aux joues roses, cette tristesse intérieure propre aux gens du sud. Les cernes sont précis et dégagent de la poésie. Gilles Mattei possède la pureté d'intention des artistes autodidactes. Il a le don pour peindre la quotidienneté, il en a même le style. Merci gilles. »

vendredi 5 avril 2013

Lionnel SOURISSEAU


"La valise de l'amour se fait la malle"
Acrylique sur carton
36 x 48 cm
2008


"La tribu du soleil"
Acrylique sur carton
36 x 48 cm
2008


"Tree lover for strange"
Acrylique sur carton
48 x 36 cm
2008

***

"Né  le  20   octobre  1951  à Saumurle même jour que Arthur Rimbaud, hasard ou coïncidence -,  Lionel Sourisseau écrit de nombreux poèmes qui lui apparaissent comme des songes. Cet univers poétique, ses connaissances du chamanisme, l'importance de la spiritualité, la place de l'âme dans l'art, l’amènent tout naturellement à la création picturale. Il aurait eu sa place dans le livre de René Huyghe "l'Art et l'âme" édité chez Flammarion en 1968. On retrouve dans ses oeuvres la marque des grands artistes de notre temps : une écriture parfaitement identifiable et l'incarnation de la vie d'une époque. Complexité,... mystère de la lecture de ses oeuvres... Lionel Sourisseau est un artiste qui reçoit en permanence des images et des messages. A nous de les décrypter."

Patrick Reynolds

samedi 9 mars 2013

Philippe LEFRESNE


Coupe à fruits
Céramique 44 x 28 x 15 cm
1998 




  
Coupelle
Céramique 19 x 19 x 5 cm
2008


 Tasse
Céramique 5 x 5 x 5 cm
2009

 
Tasse à café
Céramique 6,5 x 4,5 x 4,5 cm
2009

***

Les créations spontanées et inventives de cet artiste autodidacte né en 1962 sont en parfait accord avec la définition « d'Art Brut » définie par Jean Dubuffet. Philippe Lefresne vit à Paris et travaille au CAT de Ménilmontant.


 

vendredi 8 mars 2013

Isabelle LANCHON


"Crocodile"
Bas-relief ajouré en pâte de papier, papier froissé et ficelle
Peinture acrylique cirée
24 x 60 cm
2002


Sans titre
Acrylique, encre, collages et crayons sur papier
13 x 20,5 cm
2010


Sans titre
Acrylique et crayons sur papier
21 x 16 cm
2010


Sans titre
Acrylique, stylo bille, crayons et collage sur papier
26,5 x 13 cm
2010


 Sans titre
Acrylique et collage sur papier
55 x 18 cm
2012



Sans titre
Stylo bille sur papier
20,5 x 14 cm 
2012


***

Isabelle Lanchon parle de son travail :
«  Tout commence par cette boule de pâte de papier. Je la fabrique moi-même, ainsi dès le départ je suis libre, débarrassée des châssis et des toiles plates. Je laisse mes doigts travailler, et petit à petit émergent, au gré de mes humeurs, des personnages, des architectures, des scènes. Quand le modelage est devenu bas relief ou volume, la peinture entre en action. Elle suit les contours, se balade à son gré dans les creux, sur les bosses, redessine un oeil, une bouche, se retient ou s'écrase. En somme, je me refais tranquillement le monde. »

Site web : http://isabellelanchon.e-monsite.com/

mercredi 6 mars 2013

Eric DEMELIS


Sans titre
Encres sur carton
58 x 24 cm
2010

***
Éric Demelis est né en 1974 en Haute-Savoie où il vit et travaille actuellement. "Je me suis orienté vers des études de biologie qui n'ont rien donné, j'ai multiplié les petits boulots ensuite. J'ai toujours dessiné de manière automatique et je pense que mes dessins reflètent la complexité d'exister. Daltonien, je n'ai jamais aimé les couleurs aussi j'affectionne le noir et blanc que j'utilise avec de l'encre de chine et une plume."


lundi 4 mars 2013

Thierry LAMBERT


" Le serpent sein des aurores "

Dessin au feutre sur papier népalais

26 x 16 cm

2008

***


En marge de notre culture occidentale, Thierry Lambert revendique son appartenance à des cultures ancestrales lointaines, qui toutes reconnaissaient le monde au delà de sa visibilité première. L'oeuvre de Thierry Lambert évoque des mondes subtils et invisibles, ses représentations colorées témoignent d'un univers créatif très personnel. Son oeuvre est présente dans la Collection « Neuve Invention » de Lausanne. Rappelons que « c'est en 1982 que Jean Dubuffet donne le nom de « Neuve Invention » à  ses  « collections annexes ». La collection « Neuve Invention » regroupe un ensemble d’œuvres subversives et inventives, réalisées par des artistes en porte à faux avec le milieu culturel régi par les galeries et musées. Les auteurs de « Neuve Invention » se démarquent de la création homologuée, notamment par les procédés stylistiques qu’ils mettent en œuvre, les matériaux qu’ils emploient ou leurs choix iconographiques audacieux. Leurs oeuvres sont porteuses d’un vent nouveau. La collection « Neuve Invention » est conservée à la Collection de l’Art Brut. »

vendredi 22 février 2013

Purvis YOUNG (1943 - 2010)


Sans titre
Marqueurs sur papier
33 x 50 cm


"Celebration"
Acrylique sur papier
28 x 20 cm
1992 

***

Purvis Young est né à Miami. Pour peindre, il mélangeait la colle à la peinture. Les objets qu'il récupérait pouvaient lui servir de support. Dans une interview accordée en 1998 l'artiste énonce : "J'ai vécu toute ma vie à Miami et peint depuis toujours. C'est dur ici, dangereux, il y a la drogue, les meurtres... Mais c'est mon univers.

mercredi 20 février 2013

Laurence BONNET


"Chat rose"
Huile sur toile
27 x 35 cm
2010

***
 
Laurence Bonnet est née à Paris le 23 mars 1966. Avec une maman et deux grand-mères artistes peintres, elle passe son enfance à griffonner. A l'adolescence, elle ne pense plus qu'à dessiner. A la maison bien sûr, mais aussi à l'école, préférant au programme imposé des études, la spontanéité de la création artistique. Elle décide d'aller vivre à Los Angeles et mène une vie de bohême. Durant cette période de totale liberté, elle peint des tee-shirt qu'elle vend sur Venice-beach. Assagie et de retour en France, elle suit une formation à l'École du Louvre qui lui permettra d'explorer la peinture d'une façon plus personnelle et en autodidacte. Elle choisit de travailler l'huile au couteau. Car le plaisir d'étaler une couche de peinture sur une toile lui arrache un plaisir tactile et sensuel qu'elle transmet à travers le graphisme de ses sujets. C'est de ce même geste, de cet étalement qui répété confère à une renaissance, que surgira par l'intermédiaire de la couleur, toute la subtilité de l'oeuvre. Dans le bestiaire de l'artiste, les animaux se fréquentent sans être sur le qui-vive, ils s'aiment dans la couleur et sous le trait. Souvent d'un tableau à l'autre, le regard est présent, fraternel et interrogatif. Depuis peu, Laurence Bonnet par le travail à l'aquarelle, appréhende son monde intérieur d'une façon différente. Elle découvre d'autres sensations, comme le plaisir du trait et celui de manier l'eau à son gré. Jamais inféodée, Laurence Bonnet, même face aux éléments...

dimanche 17 février 2013

LOREN


"La tête dans les étoiles"
Acrylique sur carton
20 x 20 cm

***

Loren est né en 1958. Il vit et travaille à Lyon dans son atelier galerie "La Rage". Autodidacte, il peint et sculpte depuis les années 80. Il a fondé avec Crespin et Chenu le trio Triboulon- Bardamus.

Loren évoque son travail :
 " Faire en sorte que ce monde en le quittant soit meilleur. Mes travaux sont issus d’un beau désespoir comme autant de contes cruels, dans le but bien sûr, de m’aider à vivre. Mais aussi d'obliger autrui à se poser des questions tout en gardant cependant assez de force pour pratiquer l’humour." 

Charles Simond nous parle de Loren :
"La rage de hurler ce monde déshumanisé dans lequel le ventre et le sexe ont bouffé le cœur et l’esprit de l’individu consommateur. La rage ordinaire des contes violents hantés de monstres animhumains, émanations des fantasmes putrides qui fermentent en chacun de nous. La rage de dents pour mordre la bêtise, la méchanceté et l’intolérance et nous en vacciner par l’art dénonciateur.  

La rage de l’humour corrosif…

La rage du mouvement créateur qui jette sur le support les couleurs violentes d’un expressionnisme poétique et baroque. La rage des matériaux et des objets conquis, soumis, détournés, mélangés, malaxés, recréés, mis en verres, mis en bière, mis en verre de bière, mis en vie, en sculptures hallucinantes et dérangeantes. Et parfois le chant de lumière d’un verre pur, lumineux comme un matin de cristal.

Mais ne vous y trompez pas, cette rage-là, c’est pas de la rage, c’est de l’Amour."

David F. J. WOODS


"Schizophrenic Tree"
Marqueurs et crayons de couleurs sur papier
28 x 22 cm  
Daté : "lundi 26 janvier 2009" 

 
"Big bad Wolf"
Marqueurs et crayons de couleurs sur papier
28 x 36 cm
Daté : "samedi 14 février 2009"

***

David F.J. Woods est né à Halifax en Nouvelle Ecosse, au Canada. À l'âge de cinq ans, il emménage avec sa famille à Halibut Bay et entre à la William King Elementary School puis la Herring Cove Junior High. En juin 2003, il est hospitalisé suite à des hallucinations de nature religieuse. Une schizophrénie est diagnostiquée chez ce jeune homme de 16 ans. Actuellement, David vit en périphérie d'Halifax. Son style d'art est toujours le même mais il a évolué. Résorbée la période psychotique, son art se tourne vers quelque chose de plus complexe et de répétitif, avec des images issues de son imagination.

NABARUS


"A quatre pattes"
Encre vernie sur papier
28 x 21 cm
2006

***


"L’inspiration de Nabarus vient de ce qu’elle est. Baignée dans l’art qu’il soit contemporain ou plus ancien, sa démarche s’inscrit dans une recherche personnelle qui a une résonance en chacun de nous. Sa peinture est riche et reflète son talent. Parfois esquissée, légère comme un souffle, empâtée à d’autres endroits de la toile, colorée fermement ou presque aquarellée, elle peut être grattée ou presque écrite, discrète ou forte, c’est une peinture en force et en sensibilité. Ses tableaux sont toujours construits, qu’il s’agisse de quelques personnages ou de constructions urbaines comme des troglodytes, Nabarus vous emmène dans ses songes les plus secrets."

F. Pinson-Meilhac

samedi 16 février 2013

Patrick CHALOT


"Autoportrait "
Huile, aquarelle, stylo et collages sur papier
42 x 29,7 cm
2008

***

Patrick Chalot est né à Orléans en 1974. "Après des études chaotiques (un an de beaux Arts, deux ans de travaux publics etc.…), je commence à peindre en 1997 chez mes parents, pendant une période difficile de ma vie. Tout y passe, plâtre, ciment, peinture, soudure etc.… Je construis, détruis, transforme et découvre le pouvoir troublant de la création. Signes, visages, formes primitives liées à mes tripes, je suis touché pour toujours. Je suis ému en découvrant des artistes comme Constant, Bazeliits, Basquiat, Chaissac, Karel Appel… et l’art brut en général. Je peins pour tenir debout, me nourrir spirituellement, pour retrouver mes origines humaines « Magiques » qui se perdent dans une société basée sur la consommation et le pouvoir. Pulsion pathologique ou Mystique, peu m’importe, ce qui compte c’est de faire, d’aimer, d’être en vie. "
 

Carter WELLBORN



Sans titre
Marqueurs et encre sur bois
30 x 30 cm


 Sans titre
Marqueurs et encre sur carton
36 x 33 cm

 
 Sans titre
Marqueurs et encre sur carton
35 x 28 cm